Les conseils d'organisation > L'engagement > L'écoresponsabilité

L’éco-mobilité pour tous !

Le transport représente le plus fort impact environnemental de votre évènement. Selon une enquête d’Eneris publiée sur le CNM-IRMA, il représente 77% des émissions de gaz à effet de serre.

C’est un enjeu qui ne dépend pas uniquement de vous mais aussi de votre public ! Votre rôle est donc d’informer correctement les participants grâce à une communication claire et des solutions qu’ils pourront facilement comprendre et utiliser. Il est important d’aller plus loin que juste leur donner les modalités pour venir jusqu’à votre site. En leur expliquant l’impact environnemental, ils seront plus concernés par cette démarche. Il est nécessaire de limiter les transports les plus polluants en favorisant des solutions alternatives plus propres pour l’environnement et souvent moins coûteuses pour votre public.

De plus, une circulation amoindrie permettra de limiter le flux de circulation et de réduire les nuisances sonores qui impactent la population locale. Et par la même occasion de peser favorablement envers les collectivités. Dans cet article, vous retrouverez aussi des conseils sur le transport des artistes, du personnel, des prestataires et des marchandises.

Pour commencer vous pouvez réaliser une étude avec les options qui sont possibles et réalisables en fonction de la typologie de votre évènement. Cela vous permettra d’avoir une vision globale des solutions disponibles à mettre en place. Fixez-vous des objectifs et augmentez-les chaque année pour améliorer et développer vos actions.

Voici une liste de conseils pour vous aiguillez dans le bilan de vos actions :

Le transport du public :

  • Vérifier et renseignez-vous sur les transports en commun qui peuvent se trouver près de votre site (gare/ arrêt de métro, de bus) ;
  • Communiquer sur les modalités de transports en commun (lignes, horaires aller et retour, tarifs…) et les différents itinéraires (à vélo, à pied…) pour venir à votre événement et placez le trajet voiture en dernier. Si l’écoresponsabilité est une de vos valeurs importantes, vous pouvez ajouter quelques chiffres clés sur l’impact environnemental de chaque déplacement ;
  • Proposer une billetterie entrée + transport en commun ;
  • Encourager la pratique du covoiturage, en créant une page dédiée sur vos réseaux sociaux ou bien directement sur un site partenaire de covoiturage pour les participants mais aussi pour les bénévoles ;
  • Mettre en place des navettes aux points stratégiques (gare/métro/arrêts de bus), vous pouvez vous renseigner auprès des collectivités locales pour étudier un partenariat de bus ou navettes, le cas échéant si cela n’est pas possible vous pouvez réaliser un devis auprès d’une agence afin de savoir si cela peut rentrer dans votre budget ;
  • Voir avec la ville pour augmenter le réseau de transport en commun sur les heures de pointe d’arrivée et de départ de la manifestation ;
  • Offrir des réductions bar/goodies aux personnes qui ne prennent pas leur voiture ou qui présentent un billet de train ou de bus ;
  • Mettre en place un partenariat avec un réseau ferroviaire, un réseau de bus ;
  • Prévoir un parking à vélo sécurisé ;
  • Communiquer clairement sur toutes les actions que vous souhaitez mettre en place.

Le transport des artistes :

Dans la réalité, il est difficilement réalisable de réduire l’impact pour la venue des artistes. Surtout si vous avez une programmation internationale, la plupart du temps, ceux-ci viendront en avion avec tout leur matériel. L’artistique reste avant tout l’essence même de votre évènement et il est très compréhensible qu’il soit difficile de faire des concessions ! Bien que beaucoup moins nombreux que les festivaliers, leurs déplacements sont beaucoup plus significatifs au niveau des émissions de gaz à effet de serre.

Voici tout de même quelques conseils que vous pouvez appliquer pour réduire ce poste :

  • Essayer de profiter des tournées d’artistes ;
  • Se renseigner auprès des agences et bookers pour trouver des solutions afin de réduire l’impact des transports ;
  • Compenser le déplacement des artistes : c’est-à -dire la quantité de carbone émise en un lieu peut en quelque sorte être compensée par la réduction ou la compensation d’une même quantité en un autre lieu. Vous pouvez par exemple participer au reboisement d’une forêt, faire un don à une association qui lutte pour le changement climatique, etc

Le transport du staff, des prestataires et des marchandises :

Quand cela est possible, il est préférable de faire intervenir des prestataires locaux pour la livraison des marchandises et du matériel ! Nous reparlerons également de cela dans l’article “Bio, local et zéro déchets : est-ce possible ?”. Voici quelques alternatives que vous pouvez mettre en place :

  • Proposer et inciter vos équipes à covoiturer pour les trajets domicile/travail et vers le site de la manifestation;
  • Sur site, proposer des vélos à vos équipes pour se déplacer ;
  • Anticiper le transport du matériel et optimiser l’espace disponible dans les véhicules ;
  • Limiter les runs et les aller-retours inutiles ;
  • Prévoyez des livraisons groupées avec vos fournisseurs ;
  • Former chauffeurs, runners, coursiers à l’éco-conduite (moins 20% à 25% de carburant) ;
  • Privilégier la location de véhicules hybrides ou électriques pour le staff.


Plus d’informations sur le sujet :

https://cofees.udcm.net/fiches#transports

https://www.irma.asso.fr/IMG/pdf/Evenements_Environnement-Meilleures_pratiques_festivals_EneRis-4.pdf

Article(s) en relation avec ce sujet :

  • L’éco-mobilité pour tous !
    Le transport représente le plus fort impact environnemental de votre évènement. Selon une enquête d’Eneris publiée sur le CNM-IRMA, il représente 77% des émissions de gaz à effet de serre. C’est un enjeu qui ne dépend pas uniquement de vous mais aussi de votre public ! Votre rôle est donc d’informer correctement les participants grâce à ...
    Lire la suite